grenouille.com, c’est fini

C’est une triste nouvelle qui vient de tomber pour les geeks et les autres.

Le site de la météo des débits va fermer après 17 ans d’activité. La grenouille fera ses derniers tours dans son grand bocal jusqu’au 20 juin.

Ci dessous, la probable dernière news de la Grenouille

09/06 > C’est la fin :'(
Le 20 juin prochain, grenouille.com cessera son activité. La météo du net ainsi que les forums seront indisponibles.

Il n’aura échappé à personne que les dernières années ont vu une baisse de la fréquentation des forums comme de l’utilisation de la météo du net, celles-ci allant de pair avec la baisse de disponibilité et de motivation de ceux qui œuvraient dans l’ombre pour que grenouille.com fonctionne au quotidien.

Plus fondamentalement, l’obsolescence des clients météo, la complexité des accès actuels et la difficulté à fournir des mesures pertinentes pour des offres toujours plus rapides et toujours plus stables a fini par rendre le projet initial de grenouille.com caduque — le paysage de l’internet haut débit français de 2017 n’est plus, et c’est une excellente nouvelle, la jungle d’offres instables et peu accessibles de l’an 2000, lorsque le site a été lancé. En un sens, nous avons réussi 🙂

Nous garderons de ces dix-sept (17 !) années de fonctionnement la satisfaction d’avoir contribué à aider de nombreuses personnes à résoudre des problèmes techniques ou commerciaux, à s’y retrouver dans la jungle des offres et des technologies, à décrypter l’actualité des fournisseurs d’accès internet fixe et mobile, ainsi que celle d’avoir fourni avec la météo du net un outil novateur et unique à l’époque permettant de mesurer la qualité et la stabilité de vos accès internet.

Tout cela a été possible grâce aux nombreux contributeurs qui ont fait œuvre de pédagogie, de technicité, de curiosité et parfois (souvent) de patience pour aider et expliquer encore et encore toutes ces années, aux développeurs qui ont travaillé pour fournir et maintenir un client grenouille sur diverses plateformes, aux petites mains qui ont maintenu sans relâche l’infrastructure côté serveur, aux fournisseurs d’accès qui nous ont ouvert leurs portes (et parfois leurs serveurs), et évidemment aux quelques doux rêveurs dans la tête de qui a germé, un jour de 1999, l’idée de partager et de mutualiser les expériences des un(e)s et des autres face à l’outil encore peu démocratisé qu’était l’internet haut débit de l’époque.

Pour finir, nous n’oublions pas OVH qui depuis le début héberge gracieusement l’ensemble des serveurs et sans qui rien n’aurait été possible.

L’équipe grenouille.com

3 réflexions au sujet de « grenouille.com, c’est fini »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *